cdi

Les résultats du vote 2012

Written By: Jocelyne Pincemin

Le Résultat du vote 2012

Si Fort comme Ulysse, le roman touchant  de Sylvaine Jaoui l’a remporté au Collège St-Yves, l’ensemble des collèges du Trégor ont préféré  Le premier défi de Mathieu Hidalf, le roman très drôle de Christophe Mauri qui remporte donc le prix 2012.

mathieu-hidalf-tome-12-150x150Quelques mots sur ce roman : Mathieu Hidalf vit dans un univers très féérique, dans une sorte de royaume de conte de fée. C’est un enfant très précoce, très intelligent.., pour les bêtises. On peut même dire que bêtises pour lui riment avec art. Il souhaite accéder très vite au monde des adultes et son impatience et ses bêtises font de lui un gamin célèbre dans l’ensemble du royaume.

Sa famille, non plus, ne passe pas inaperçue : un père égocentrique, toujours aux aguets et jaloux du reste du monde, une mère plus présente qui assure la cohésion de la famille, et trois sœurs, les Juliette, liées à Mathieu par un pacte secret. Sans oublier l’énorme Bougetou, un énorme chien doté de quatre têtes, dont Mathieu est l’heureux maître, enfin, pas toujours.

Chaque année le jeune garçon fête son anniversaire le même jour que le souverain et il met un point d’honneur à réaliser pour l’occasion la bêtise la plus spectaculaire.

Le livre commence alors qu’on s’apprête à fêter l’anniversaire du roi qui coïncide cette année, avec les dix ans de Mathieu.

Autant dire que chacun, dans le royaume, retient son souffle et scrute avec impatience les faits et gestes de la famille Hidalf…

Mathieu Hidalf est vraiment un très bon roman à l’humour omniprésent, il devrait conquérir un vaste public.

 

Dans le rofort-comme-ulysse-104x150man de Sylvaine Jaoui, Fort comme Ulysse, on découvre un jeune garçon Eliott atteint d’une maladie incurable qui lui fait perdre progressivement la vue. Il doit sans cesse s’adapter à de nouvelles conditions au fur et à mesure que la maladie gagne du terrain et ses parents ont tendance à le surprotéger.

C’est donc peut-être en lui qu’il trouvera la force d’accepter sa maladie avec l’aide d’une documentaliste et de ses amis. Ses parents pourront alors comprendre qu’il est temps de vivre avec.

Empreint d’émotion, ce roman aborde de nombreux thèmes : le handicap, la vie au collège, les relations adultes/adolescents, le racisme, la vie au collège… Il démontre combien la différence est source de richesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *