cdi

Une phrase, des histoires

Written By: Jocelyne Pincemin

atelier-43913

 L’existence des univers multiples est controversé par les scientifiques.

 Les 4e prouvent pourtant qu’ils existent…

 

 

Lorsque Franck a vu son chef venir, il lui a serré la main.

Lorsque Franck a vu son chef venir, il a eu un mauvais pressentiment.

Lorsque Franck a vu son chef venir, il s’est caché sous son bureau.

Lorsque Franck a vu son chef venir, Il a su qu’il serait viré.

Lorsque Franck a vu son chef venir, il s’est caché sous son bureau.

Lorsque Franck a vu son chef venir, il sut que son tour était arrivé, il serait renvoyé!

 

Tu quittes cette maison, c’est comme si elle n’existait plus.

Tu quittes cette maison, elle est encore dans ton coeur.

Tu quittes cette maison, la liberté s’ouvre devant toi.

Tu quittes cette maison, des larmes aussitôt jaillissent.

 

Si les enfants naissaient adultes, ils domineraient le monde.

Si les enfants naissaient adultes, ça serait le monde à l’envers.

Si les enfants naissaient adultes, ils n’auraient plus d’école.

Si les enfants naissaient adultes, où le rêve aurait-il disparu?

 

La vie d’une personne peut être dure.

La vie d’une personne est en danger.

L’avis d’une personne compte beaucoup.

La vie d’une personne est rare et chère.

 

Lorsque Pierre fut pris par l’ennemi, il fut enfermé.

Lorsque Pierre fut pris par l’ennemi, il fut mangé.

Lorsque Pierre fut pris par l’ennemi, il se mit à pleurer.

Lorsque Pierre fut pris par l’ennemi,il décida qu’il ne parlerait pas.

Lorsque Pierre fut pris par l’ennemi, il regarda une dernière fois le ciel si clair.

 

Mon rêve s’est soudain réalisé.

Mon rêve c’est d’aller sur la lune.

Mon rêve c’est de voler.

Mon rêve c’est devenir maître chien.

 

Dans ma vie, je ne voudrais pas crever.

Dans ma vie, je ne voudrais pas que le ciel me tombe sur la tête.

 

Lorsqu’on lui dit que c’était dangereux, il arrêta tout de suite.

Lorsqu’on lui dit que c’était dangereux, il nous regarda fixement, sourit d’un air narquois, posa les fesses sur la rampe et glissa vers le premier étage.

Lorsqu’on lui dit que c’était dangereux, il s’enfuit à toute jambe.

 

Ne trouvant personne qui puisse l’aider, Jean s’allongea sur le canapé et se mit à rêver.

Ne trouvant personne qui puisse l’aider, Jean se débrouilla tout seul.

Ne trouvant personne qui puisse l’aider, Jean décida de s’en aller.

 

Qui était cet homme? Une enquête avait eu lieu et c’était un meurtrier.

Qui était cet homme? Une enquête avait eu lieu et nous l’avions retrouvé écrasé.

Qui était cet homme? Une enquête avait eu lieu et c’était un malfaiteur.

Qui était cet homme? Une enquête avait eu lieu et ils trouvèrent une piste.

Qui était cet homme? Une enquête avait eu lieu et il semblait n’avoir jamais existé.

 

Ce jeudi matin, à mon réveil, ils étaient là, ils m’attendaient.

Ce jeudi matin, à mon réveil, ils étaient là et ils me regardaient.

Ce jeudi matin, à mon réveil, ils étaient tout autour de moi.

Ce jeudi matin, à mon réveil, je me suis dit encore un jour à tirer.

 

Je désirais toujours avoir un chien.

Je désirais toujours un lapin.

Je désirais toujours ce que je n’avais pas.

 

Je me souviens que j’ai regardé le ciel et que je l’ai dessiné.

Je me souviens que j’ai regardé le ciel et je les ai vus tombés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *